Catégorie : Fellows interviews

0

La résidence à l’IMéRA d’Enrico Donaggio en 3 questions

Enrico Donaggio, philosophe à l’Université de Turin, IMéRA Senior fellow 2019-2021, répond à nos questions sur le travail de recherche qu’il mène à l’IMéRA depuis 2018. Il y coordonne l’Atelier de recherche ArTLib – Travail et Libertés, un collectif interdisciplinaire et international composé de 13 membres issus du monde académique et professionnel.

0

« Par-delà la question migratoire : les enjeux du Nouveau Pacte sur la Migration et l’Asile », un entretien avec Jean-Pierre Cassarino dans la revue Le Grand Continent

La revue Grand Continent publie un entretien avec Jean-Pierre Cassarino, titulaire de la Chaire IMéRA sur les Etudes migratoires (février – juillet 2020), Senior Research Fellow au Collège d’Europe (Varsovie, Pologne), chercheur associé à l’IRMC de Tunis. L’entretien met en perspective la proposition par la Commission européenne d’un Nouveau Pacte sur la migration et l’asile.

0

En Cisjordanie, « le vin est à la fois emblème et outil de la colonisation », Daniel Monterescu interviewé par Libération

Daniel Monterescu, professeur d’anthropologie, titulaire de la Chaire EHESS/IMéRA sur les études transrégionales de septembre 2020 à février 2021, répond à une interview sur le journal Libération, à propos de la visite du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo d’une colonie viticole israélienne dans les Territoires occupés.

0

Vers un art de la rhétorique : la relation audiovisuelle dans les œuvres vidéomusicales. Interview de Myriam Boucher

Comment musique, son et image peuvent-ils entrer en relation pour créer une expérience sensorielle unifiée ? Myriam Boucher, compositrice de vidéomusique, résidente à l’IMéRA en 2020, travaille sur ces questions en collaboration avec le laboratoire PRISM et le compositeur/chercheur Jean-Pierre Moreau (PRISM, MIM)

0

Babacar Kanté : « Le droit constitutionnel devrait évoluer vers une science ayant pour but de pacifier les sociétés africaines »

Pour Babacar Kanté, spécialiste du droit constitutionnel, co-titulaire de la chaire AUF/IMéRA sur « Transformations Structurelles et Dynamiques Institutionnelles en Francophonie », le droit constitutionnel africain doit cesser d’être un instrument du pouvoir pour se donner comme rôle de garantir la paix. Interview.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search