La danse, la chorégraphie, et les approches dites contre-factuelles

Par Sandra Iché, artiste indépendante, danseuse, chorégraphe et résidente IMéRA 2017-2018.

Sandra Iché a étudié l’histoire et les sciences politiques avant de devenir artiste chorégraphique. Elle mène ses activités d’auteure et d’interprète (performances, conférences, interviews, publications, etc.) à travers l’association Wagons Libres, questionnant les modalités de « fabrication » de l’Histoire, de sa mise en récit. + d’infos ICI.

La danse, la chorégraphie, et les approches dites contre-factuelles

Continuer la lecture de « La danse, la chorégraphie, et les approches dites contre-factuelles »

« The cost of conformity », par Eric Widmer

Eric Widmer est professeur de sociologie à l’université de Genève et codirecteur du projet de recherche « Surmonter les perspectives de vulnérabilité – parcours de vie » soutenu par le Fonds national suisse de la Recherche scientifique.

Eric Widmer développe depuis deux décennies des recherches sur les trajectoires de vie et les configurations familiales et personnelles, en s’intéressant particulièrement aux formes d’interdépendance au sein de celles-ci. Il est l’auteur de plusieurs livres et articles de recherche, parmi lesquels Family configurations. A Structural Approach to Family Diversity (Routledge 2016).

Article paru dans Fellows#48 «Devenir Parents, rester inégaux. », revue du RFIEA.

THE COST OF CONFORMITY

The cost of conformity: How respecting gender expectations about paid and family work  might make us vulnerable on the long run

Despite some gender convergence since World War II, research show that large gaps remain between men and women across European countries for participation in paid work, the attainment of managerial positions and the achievement of high income levels, as well as closeness and time spent with children. Women and men develop distinct working and family trajectories, with the transition to parenthood as a turning point.

Continuer la lecture de « « The cost of conformity », par Eric Widmer »

Franco Miglietta référencé dans la liste des chercheurs les plus cités

Franco Miglietta, résident à l’IMéRA du 20 février au 14 juillet 2017 et membre du conseil scientifique de l’IMéRA, fait partie des chercheurs les plus cités par des pairs scientifiques de 2006 à 2016, selon Clarivate Analytics spécialisé en outils et services liés à la production scientifique. Le scientifique figure en effet dans la liste Highly Cited Researchers publiée en novembre 2018 par le groupe américain, dans la catégorie « Cross-Fields », qui met en avant les chercheurs publiant dans diverses disciplines.

Continuer la lecture de « Franco Miglietta référencé dans la liste des chercheurs les plus cités »

Sport, santé et performance. Apprendre à guérir ?

Conférence-débat – Les Rendez-Vous de demain

Mardi 18 décembre à 19h au Théâtre du Gymnase

Que peut nous apporter le sport dans nos relations à la santé ?

Peut-il contribuer à la guérison, notamment de malades du cancer, comme l’expérimente aujourd’hui le projet Rebond ?

La performance sportive peut-elle être une source d’inspiration et de fertilisation pour nos sociétés ?

Avec le Professeur Pierre Dantin

Vice-Doyen de la Faculté des Sciences du Sport, Directeur du laboratoire « Management, Sport, Santé » d’Aix-Marseille Université, il est responsable du programme « Rebond » qui transpose au secteur de la santé lesbienfaits du coaching sportif, notamment pour aider à vaincre le cancer, au sein de l’Institut Paoli-Calmettes. 

Claude Onesta

Entraîneur de l’équipe de France de Handball de 2001 à 2016, qu’il mène aux titres de Champion Olympique, Champion du monde et Champion d’Europe, il dirige l’agence Performance 2024, pour préparer l’Equipe de France Olympique 2024 et est impliqué dans le projet « Rebond ».

Et le Professeur Didier Blaise

Chef du département d’Onco-Hématologie de l’Institut Paoli-Calmettes, à l’initiative du projet Rebond.

Animée par Nancy Cattan, chef de rubrique santé à Nice-Matin.

Continuer la lecture de « Sport, santé et performance. Apprendre à guérir ? »

Introduction: Gender, Migration, and the Media

From Megan C. MacDonald and Mara Mattoscio, in the journal Femina Media Studies

Un article de Megan C. MacDonald, Résidente à l’IMéRA, et Mara Mattoscio, dans le journal Femina Media Studies.

MacDONALD Megan

Assistant Professor of English and Comparative Literature, Koc University, Istanbul. Résidente à l’IMéRA du 10 Septembre 2018 au 12 Juillet 2019 ; EURIAS Fellowship. Projet de recherche: The Way Back: Mediterranean Wakes and Urban Archival Futures

Introduction: Gender, Migration, and the Media

Full article in : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/14680777.2018.1532142

Across the sensationalist media coverage of recent migratory movements, generally labelled as the “refugee crisis,” crucial issues of gender, including health-care disparities, differential access to asylum and/or citizenship, and national policies on integration, have received ambiguous treatment. Cases of sexual violence suffered by migrants or visible gender identifications have mostly been framed in stereotypical ways, reinvigorating essentialist oppositions between the West, seen as “progressive and endangered,” and the rest of the world, deemed “backward and threatening.”

Continuer la lecture de « Introduction: Gender, Migration, and the Media »

Ben Kiernan, résident de l’IMéRA, mis à l’honneur dans le journal « Le Monde » pour ses recherches sur les Khmers rouges

« Ben Kiernan, le Cambodge dans la peau », titre Le journal Le Monde, qui consacre ainsi en septembre un article à l’historien australien Ben Kiernan, qui sera résident à l’IMéRA du 7 décembre 2018 au 5 juillet 2019, premier titulaire de la Chaire EHESS/IMéRA sur les études transrégionales.

Ben Kiernan a consacré quarante ans de recherches et une dizaine d’ouvrages aux Khmers rouges. Professeur à l’Université de Yale (Connecticut) depuis 1990, Ben Kiernan fonde en 1994 le programme sur le génocide cambodgien dont l’objectif est de faire reconnaître les massacres de masse perpétrés contre la population cambodgienne entre 1975 et 1979 comme génocide auprès de la justice internationale.

Continuer la lecture de « Ben Kiernan, résident de l’IMéRA, mis à l’honneur dans le journal « Le Monde » pour ses recherches sur les Khmers rouges »

« La recherche en philosophie : sortie de l’ignorance », par Laura Candiotto

Laura Candiotto, résidente à l’IMéRA en  2018, est chercheur à l’Université d’Edinbourg, au département de  Philosophie, Psychologie et des Sciences du langage.  Elle nous livre le texte qu’elle a écrit pour les visiteurs de la Nuit des chercheurs, le 28 septembre 2018.

Laura Candiotto, au Dock des Suds, où s’est déroulée la Nuit des chercheurs le 28 septembre

Histoires dans le noir

La recherche en philosophie : sortie de l’ignorance

Nous sommes dans une caverne. Nous sommes ici depuis notre enfance, les jambes et le cou enchaînés, de sorte que nous nous ne pouvons pas bouger ni voir ailleurs que devant nous, la chaîne nous empêchant de tourner la tête ; la lumière vient d’un feu allumé sur une hauteur, au loin derrière nous ; entre le feu et nous prisonniers passe une route élevée : imagine que le long de cette route est construit un petit mur, où nous ne voyons que des reflets, croyant qu’ils sont la réalité.

Cette situation est assez claustrophobe, n’est-ce pas?

Continuer la lecture de « « La recherche en philosophie : sortie de l’ignorance », par Laura Candiotto »

« L’hiver ne viendra peut-être plus », par Andrew Dobson

http://fellows.rfiea.fr/sites/default/files/styles/portrait_large/public/auteurs/dobson.2.jpg?itok=sRMeSUtK
Andrew Dobson,
résident IMéRA 2018-2019

Andrew Dobson, co-titulaire de la chaire sur le développement durable IRD/IMéRA, est Professeur d’écologie et de biologie de l’évolution à l’université de Princeton.

Andrew Dobson s’intéresse à l’impact des parasites et des maladies infectieuses sur les écosystèmes naturels du Serengeti, de Yellowstone et de la côte californienne. Ses recherches portent sur les interactions entre la perte de biodiversité, les maladies infectieuses et la pauvreté – les thèmes centraux des Objectifs du Développement Durable. Auteur de nombreux articles dans des revues scientifiques de premier plan, Andrew Dobson, qui a été formé à Oxford, à l’Imperial College de Londres et à Princeton, prépare actuellement un nouvel ouvrage sur le Serengeti.

Article paru dans Fellows#45 « Climat : plus que deux ans pour réagir », revue du RFIEA.

L’hiver ne viendra peut-être plus

Et s’il vient, ce sera de plus en plus souvent sous une forme très réduite. Comme une grande partie de l’hémisphère Nord l’a vu cette année, l’été, revanchard, pourra ensuite arriver avec beaucoup plus de force. Ce n’est pas une bonne nouvelle et, comme tout climatologue vous le dira, il ne s’agit certainement pas d’une fake news. Notre climat est en train de changer, massivement. Les émissions de gaz à effet de serre, qui sont dues à l’activité industrielle et à la conversion des forêts et des savanes en terres agricoles, en sont le principal moteur.

Continuer la lecture de « « L’hiver ne viendra peut-être plus », par Andrew Dobson »