Les rencontres Méditerranée, traits d’union ?

A l’occasion de Manifesta 13 à Marseille et dans le cadre de l’IMéRA, l’institut a accueilli 3 soirées intitulées Méditerranée, traits d’union? du 14 au 16 septembre 2020, où artistes, critiques, chercheurs, commissaires d’exposition ou encore conservateurs de musées se sont retrouvés pour échanger, débattre et partager des points de vue critiques comme des œuvres venues du monde méditerranéen.

Trois soirées et un ensemble de table-rondes pour se retrouver et se donner la chance, ensemble, d’aller plus loin.

Retrouvez les vidéos des 3 soirées :

– Ouverture par / Introduction by Thierry Fabre et / and Alya Sebti
-Rencontre avec / Encounter with Sara Ouhaddou, Samia Henni, Fabrice Denise 
– Performance culinaire et discussion avec / Culinary performance and discussion with Pierre Giannetti 
– Séance d’écoute #2 Une méditerranée sonore par Radio Grenouille in collaboration with Samia Henni / Listening session #2 Une méditerranée sonore by Radio Grenouille in collaboration with Samia Henni
– Rencontre avec / Encounter with Mohamed Laouli & Katrin Ströbel, Yazid Oulab et / and Emilie Sitzia
-Intervention en ligne / Online Intervention Chiara Bertola
– Rencontre avec / Encounter with Anna Raimondo, Abdessamad el Mountassir et / and Gabrielle Camuset

-Rencontre avec / Encounter with Franck Pourcel, Katia Kameli et / and Marie Bovo 

– Conversation avec Thierry Fabre sur la Fabrique de la Méditerranée / Talk with Thierry Fabre on Fabrique de la Méditerranée 

– Clôture, Intervention en ligne / Closing, Online intervention Driss Ksikes: “L’art d’être indiscipliné” 


Méditerranée, traits d’union ? , trois soirées et un ensemble de table-rondes pour se retrouver et se donner la chance, ensemble, d’aller plus loin.

Artistes, critiques, chercheurs, commissaires d’exposition ou conservateurs de musées se retrouvent pour échanger, débattre et partager des points de vue critiques comme des œuvres venues du monde méditerranéen. A l’occasion de Manifesta 13 à Marseille, et dans le cadre de l’IMéRA, Institut de recherches avancées d’Aix-Marseille Université, qui accueille chaque année des chercheurs et des artistes en résidence, il s’agit d’ouvrir un lieu de pensée, un espace de rencontres et de débats à propos de la création contemporaine en Méditerranée.

Des regards et des voix, des images et des paroles vives pour tenter de mieux comprendre ce qui vient, par- delà les désastres en cours. Les déchirures et les failles sont là, au premier plan, mais qu’est ce qui se joue entre les deux rives ? De possibles traits d’union ne sont ils pas en train de voir le jour et de prendre forme ?

Violences, frontières, refus, replis, naufrages, conflits saturent l’actualité politique du monde méditerranéen. Mais qu’advient-il exactement sous nos yeux sur la scène artistique contemporaine ? N’existe-t-il pas comme un envers du désastre ? De la sève, de la vie, des inventions d’inconnu et des formes nouvelles, comme rarement dans ce monde ? Sous le calme des platanes, juste derrière le Palais Longchamp, à Marseille, il s’agit de créer un lieu pour se parler, pour s’écouter, pour imaginer ensemble des suites à donner, de possibles traits d’unions entre les deux rives…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search