Alaa El Aswany, pour France Culture : « Les habitants du Caire, de Marseille ou de New York réagissent presque de la même manière »

L’écrivain égyptien Alaa El Aswany, en résidence à l’IMéRA de février à Juillet, donne son regard, dans un article publié par France Culture, sur la crise sanitaire que traversent l’ensemble des pays de la planète. Face au Coronavirus, nous réagissons tous de manière semblable, note-t-il.

Alaa El Aswany est un romancier égyptien. Il a notamment écrit « l’Immeuble Yacoubian », vendu a plus d’un million d’exemplaires en langue non arabe. A l’IMéRA, il travaille sur le projet de recherche « Imaginaires de villes. Alexandrie-Marseille, allers et retours« . >> Sa biographie complète ICI.

Face à la pandémie de coronavirus, Le Temps du Débat (France Culture) entretien une conversation mondiale en ligne en proposant chaque jour, sur le site de France Culture, le regard inédit d’un intellectuel étranger sur la crise que nous traversons, ici, Alaa El Aswany.

Ce qui est très intéressant, note l’écrivain, c’est de voir que les habitants du Caire, de Marseille ou de New York réagissent presque de la même manière face à la crise sanitaire. Nos origines, notre culture, notre religion nous différencient mais nous sommes tous des êtres humains. 

Mais il est vrai, ajoute-t-il, que la vie quotidienne peut être plus facile dans un pays plutôt qu’un autre. Au Caire, il faut prendre en compte qu’il y a presque 20 millions d’habitants. La densité n’est pas la même qu’en Europe du Nord. 

>> Lire l’article complet sur France culture


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search