Crise politique : “Ponce Pilate peut aller se rhabiller, on fait mieux au Liban”. Tribune de Hyam Yared dans l’Express

Ecrivain, Hyam Yared a été la 1ère titulaire de la Chaire Camus de l’IMéRA en 2019. Lauréate en 2007 de la Bourse Del Duca décernée par l’Académie française, Hyam Yared est née en 1975 à Beyrouth où elle a étudié la Sociologie à l’Université Saint Joseph de Beyrouth. Dans ses œuvres romanesques pour lesquelles elle a été nommée Chevalier des arts et des lettres en 2013 et sélectionnée par le programme Beirut 39 du Hay Festival, Hyam Yared aborde la vie au Liban, la guerre, le poids des traditions, mais également les relations hommes/femmes et la violence des discriminations. Elle n’hésite pas à mettre en scène le corps comme une revendication à une sexualité libérée des conventions d’une société traditionnelle. Plus d’informations sur Hyam Yared.

L’écrivain libanais Hyam Yared, 1ère titulaire de la chaire Camus à l’IMéRA en 2019, a signé une tribune lundi 4 novembre 2019 dans l’Express en réaction à la crise politique que traverse le Liban. “Je sors de mon mutisme parce que je n’en peux plus de voir un peuple humilié à ce point“, écrit Hyam Yared, qui livre un texte dans lequel elle s’insurge, comme actuellement les nombreux manifestants libanais, contre le gouvernement en place.

>> Tribune à lire en entier dans l’Express.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.