Ben Kiernan, résident de l’IMéRA, mis à l’honneur dans le journal « Le Monde » pour ses recherches sur les Khmers rouges

« Ben Kiernan, le Cambodge dans la peau », titre Le journal Le Monde, qui consacre ainsi en septembre un article à l’historien australien Ben Kiernan, qui sera résident à l’IMéRA du 7 décembre 2018 au 5 juillet 2019, premier titulaire de la Chaire EHESS/IMéRA sur les études transrégionales.

Ben Kiernan a consacré quarante ans de recherches et une dizaine d’ouvrages aux Khmers rouges. Professeur à l’Université de Yale (Connecticut) depuis 1990, Ben Kiernan fonde en 1994 le programme sur le génocide cambodgien dont l’objectif est de faire reconnaître les massacres de masse perpétrés contre la population cambodgienne entre 1975 et 1979 comme génocide auprès de la justice internationale.

Il créé également en 1998 un programme d’études comparatives sur les génocides. L’article du journal Le Monde relate son combat : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/09/01/ben-kiernan-le-cambodge-dans-la-peau_5348886_3232.html

Benedict Kiernan est déjà venu à Aix-en-Provence, en 2017, pour travailler sur les Archives coloniales françaises d’Aix-en-Provence. Il s’y trouve des textes du XIXème siècle en langue cambodgienne relatant des épisodes de l’occupation coloniale du Cambodge par la France.

A partir de décembre 2018, l’historien reviendra dans la région, dans le cadre d’une résidence de six mois avec l’IMéRA pour travailler sur une histoire comparée des régions méditerranéenne et sud-est asiatique. Il participera notamment au Cycle de conférences : les dynamiques d’extrémisation, en pensées et en actions, organisé par la Fondation du Camp des Milles et l’IMéRA.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.