« Tout salaire mérite-t-il travail ? », par Enrico Donaggio

Enrico Donaggio

Professeur de philosophie à l’université de Turin, Enrico Donaggio est en résidence à l’IMéRA de février à juillet 2018. Il s’intéresse à l’impact des mutations contemporaines du travail sur la liberté et, plus largement, aux théories philosophiques et historiques de la modernité, aux théories du mal politique et aux théories critiques de la société. Auteur d’une centaine de publications, il a notamment écrit sur l’industrie culturelle à l’ère de Steve Jobs, assuré l’édition italienne du Nouvel esprit du capitalisme de Christian Boltanski et Eve Chiappello ainsi que plus récemment une nouvelle édition italienne du Discours de la servitude volontaire d’Etienne de De la Boétie.

Article paru dans Fellows#29 – L’avenir du travail au XXIè siècle, revue du RFIEA

Dimanche 5 juin 2016, les citoyens suisses auraient pu décider de vivre sans travailler, pour le reste de leur vie, en recevant de l’État 2.250 euros par mois sans contrepartie. Le refus de cette perspective a été net : 76,2 % des votants ont dit non à « l’instauration d’un revenu de base inconditionnel » pour « permettre à l’ensemble de la population de mener une existence digne et de participer à la vie publique ». Par le passé, les électeurs suisses avaient déjà repoussé sèchement l’éventualité de passer de quatre à six semaines de vacances par an, de réduire le temps de travail de 40 à 36 heures par semaine, ou encore d’avancer l’âge de départ à la retraite de 65 à 62 ans. Considérer que l’existence ne devrait pas être consacrée à chercher et exercer une activité de plus en plus difficile à trouver, mais nécessaire pour survivre, n’a pas le vent en poupe. Continuer la lecture de « « Tout salaire mérite-t-il travail ? », par Enrico Donaggio »

« Pour une approche interdisciplinaire du développement humain », par Raouf Boucekkine

Coopération entre l’IMéRA et la Commission Economique de l’ONU en Afrique : pour une approche interdisciplinaire du développement humain

Article paru dans Perspectives#16, publication du RFIEA

Raouf Boucekkine est professeur des universités à Aix-Marseille Université, membre senior de l’Institut Universitaire de France et président de l’ASSET (Association Sud-Européenne d’Economie Théorique). Il dirige depuis 2015 l’Institut d’Etudes Avancées d’Aix-Marseille (IMéRA). En 2016, il est nommé directeur scientifique et technique du Réseau Français des Instituts d’Etudes Avancées (RFIEA).

 

L’IMéRA, institut d’études avancées d’Aix-Marseille, vient de signer une convention de coopération scientifique avec la Commission Economique de l’ONU en Afrique, plus précisément avec son Bureau pour l’Afrique du nord, basé à Rabat. Cette convention organise l’échange d’information et de compétences entre les deux institutions sur un projet scientifique portant sur « Governance, political transition, structural change and 2030 agenda: Towards a new framework for the strengthening of institutions and policy making for inclusive development in North Africa’’. Cette coopération sera lancée par une conférence les 25, 26 et 27 septembre 2017 à l’IMéRA, qui verra la participation d’un panel d’économistes, de politologues et de sociologues, apportant ainsi la diversité disciplinaire nécessaire pour s’attaquer à une problématique aussi large.

Objectifs de Développement du Millénaire (ODM) et recherche interdisciplinaire

Comme l’intitulé du projet l’indique, la coopération est ancrée dans la recherche fondamentale et appliquée autour des Objectifs de Développement du Millénaire de l’ONU, récemment reformulés comme Objectifs de Développement Durable (ODD) à horizon 2030. Parmi les 17 ODD énoncés, figure l’objectif Justice et Paix qui appelle à « mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et transparentes », sans quoi aucune cible de développement ne peut être atteignable ni à moyen ni à long terme, spécialement dans le contexte des pays en conflit, en crise ou en transition. Continuer la lecture de « « Pour une approche interdisciplinaire du développement humain », par Raouf Boucekkine »

Drazen Prelec – « Finding truth when most people are wrong » – 05/10/17

Vidéo intégrale du séminaire « Finding truth when most people are wrong » par Drazen Prelec (Neuroeconomics Lab, MIT Sloan School of  Management) enregistré le 05 octobre 2017, à l’IMéRA.

« Finding truth when most people are wrong » par Drazen Prelec (Neuroeconomics Lab, MIT Sloan School of  Management) dans le cadre du Community Building Seminar de l’IMéRA.

Krista Lynes – « Superflus: les médias du mouvement et les lieux de passage » 21/10/17

Vidéo intégrale de la présentation du projet de recherche de Krista Lynes (résidente IMéRA 2017-2018), enregistré à l’IMéRA le 21 septembre 2017.

« Superflus: les médias du mouvement et les lieux de passage » par Krista Lynes (Associate Professor at University of Concordia, Communication Studies, Canada Research Chair in Feminist Media Studies, Director Feminist Media Studio et résidente IMéRA 2017-2018).
Période de résidence : 9 septembre 2017 – 11 février 2018

Abdessamad El Montassir – « Résistance naturelle » 28/10/17

Vidéo intégrale de la présentation du projet de recherche d’Abdessamad El Montassir (résident IMéRA 2017-2018), enregistré le 28 septembre 2017 à l’IMéRA.

« Résistance naturelle » par Abdessamad El Montassir (Artiste indépendant & résident IMéRA 2017-2018).

Période de résidence : 11 septembre 2017 – 9 février 2018

Naa Oyo Kwate – « Reading the Street: Subjective and Objective Assessments of Neighborhood Charm and Disorder » 21/09/17

Vidéo intégrale de la présentation du projet de recherche de Naa Oyo Kwate (résident IMéRA/EURIAS 2017-2018), enregistré le 21 septembre 2017 à l’IMéRA.

« Reading the Street: Subjective and Objective Assessments of Neighborhood Charm and Disorder » par Naa Oyo KWATE (Associate Professor, jointly appointed in Department of Human Ecology and Department of Africana Studies. Also Associate Director of the Center for Race and Ethnicity. Rutgers, The State University of New Jersey).

Période de résidence : 11 septembre 2017 – 13 juillet 2018 ; résidence EURIAS/IMéRA

People and water – perspectives on past and present relationships via hydrology, palaeohydrology and archaeology

Workshop,  June 15 2017

Organised by Kevin Walsh (Fellow IMéRA-EURIAS 2016-2017 ; Senior Lecturer in Landscape Archaeology, University of York, UK) in collaboration with Peter Cook (IMéRA Fellow 2016-2017 ; Professorial Research Fellow, School of Environment, Flinders University, Adelaide Australia)

In collaboration with Peter Cook, I organised a one-day international workshop that took place at IMERA on 15 June 2017.

The rationale and aims of the workshop were as follows:
Both hydrologists and anthropologists/archaeologists are interested in how hydrological systems have changed over time. Hydrological interpretation can benefit from information on how human-stresses on hydrological systems have changed over time, and anthropological and archaeological studies can benefit from information on hydrological change (which can be both a cause and an effect of anthropological change). In this one-day conference, we brought together a group of hydrologists, palaeohydrologists, and archaeologists. Within this group of disciplines, we wanted to assess and question disciplinary boundaries and consider data-integration: For example, to what extent do hydrologists consider time-depth and to what extent does palaeohydrological research inform contemporary hydrological models. Moving on from this, how do hydrologists and palaeohydrologists incorporate evidence relating to changes in human activities, practices, behaviour, and the related forms of environmental knowledge that change over time. All of these issues, discussing the ways in which hydrological, palaeohydrological and historical disciplines intersect, is of paramount importance for discussions of Anthropocene trajectories. Continuer la lecture de « People and water – perspectives on past and present relationships via hydrology, palaeohydrology and archaeology »

VIDEO de la présentation du projet de recherche : Carla Makhlouf Obermeyer (21/09/17)

Vidéo intégrale de la présentation du projet de recherche de Carla Makhlouf Obermeyer, (Chaire IRD/IMéRA en Développement durable), enregistré le 21 septembre 2017 à l’IMéRA.

« Défis et décalages de la santé publique dans les pays arabes: synthèse critique des recherches en sciences sociales », par Carla Makhlouf Obermeyer (Professeur, Dept of Epidemiology and Population Health, et Directeur, Center for Research on Population and Health, American University of Beirut, résidente IMéRA 2017-2018).

Période de résidence : 11 septembre 2017 – 13 juillet 2018 ; Chaire IRD/IMéRA en Développement durable.